jeudi 8 janvier 2015

Charlie Hebdo.




































3 commentaires:

Céline a dit…

Je suis touchée, attristée, effondrée en tant qu'être humain, en tant que citoyenne, militante de gauche, amatrice d'humour noir, professionnelle de l'information... Je ne suis pas dessinatrice mais j'imagine combien toi, Caroline, et tous tes collègues êtes blessés dans votre âme d'artiste. Portez haut et fièrement vos crayons! Continuez!

Voilapapa a dit…

Tout est dit

truffe a dit…

merci pour l'article