jeudi 7 novembre 2013

... et vous, vous en pensez quoi de cette réforme des rythmes scolaires?

- de ces ateliers de 3/4 d'activités périscolaires ? (euh, on fait quoi en 3/4 h exactement ?)
- de l'école le mercredi matin ? (bon temps pis mon chéri, tu vas laisser tomber le rugby, dans lequel pourtant tu t'épanouissais enfin)
- du manque de personnel pour encadrer les enfants ? ( ben quoi? vous n'avez pas envie de bosser 3/4h par jour, payé au lance pierres?)
- de la fuite vers les écoles privées ? (non tenues d'appliquer cette réforme)
- du fait que certaines mamans retirent leurs enfants dès 15h ?(vive le retour des femmes au foyer)
- de la fatigue des enfants qui ne parait pas atténuée par cette réforme ? (au contraire il semblerait) ...


J'ai ouvert ce débat sur Facebook, en faisant le lien avec la pétition que j'avais signée.

A vous de voir si vous la signerez aussi...
C'est là pour avoir plus d'infos.



20 commentaires:

virginie marielle a dit…

cette année, je suis tête de liste de l'asso de parents d'élèves afin d'être au coeur des infos concernant cette organisation difficile et que personne ou presque ne veut tant elle est irréalisable à appliquer.

Myzotte a dit…

Mes réponses en reprenant les points cités :
>(euh, on fait quoi en 3/4 h exactement ?)
C'était un problème soulevait lors des réunions l'an passée, mais finalement ça va. Et mon expérience perso : je fais régulièrement des acidités créatives avec mes enfants et au bout de 20 minutes, la concentration n'est plus là. Idem le soir après l'école quand mon 6 ans doit faire ses devoirs, faut pas que ça dure plus de 30 minutes, sinon il part dans la lune. Ou s'agace.
- de l'école le mercredi matin ?
Il reste l'apres-midi et le samedi.
Sinon, l'association de rugby pourrait être acteur et venir ou accueillir les enfants pour les TAP.
Les associations et club (qui reçoivent de l'argent/des aides de l'état) ont leur rôle à jouer et pourrait y gagner de nouveaux licenciés.
- du manque de personnel pour encadrer les enfants ?
Encore une fois, ceux qui sont déjà dans le métier ont une épingle à tirer. Ainsi que les instits à la retraite. (Ma mère qui est dans ce cas pourra faire l'an prochain de l'aide aux devoirs)
Ici, les TAP (0,66 € l'activités) nous reviennent moins cher que les 250 euros de piscine l'an passée).
- de la fuite vers les écoles privées ?
Mes enfants sont en privées et ont la réforme car l'école a choisit de suivre le mouvement du Maire.
- du fait que certaines mamans retirent leurs enfants dès 15h ?
Moi c'est tout le contraire, je bosse et je plus de temps pour bosser car avant ils finissaient à 16H45, maintenant avec les TAP c'est 17H20 + le mercredi matin. Je connais d'ailleurs des mamans qui ont repris à 100% du coup.
- de la fatigue des enfants qui ne parait pas atténuée par cette réforme ?
Pas le cas ici.
Ils commencent plus tard qu'avant donc ils dorment 15 à 20 de plus que l'an passé.

Voilà ^_^
L'article sur mon blog est par là :
http://www.myzotte.fr/le-nouveau-rythme-scolaire-bilan-d-octobre/

Mademoiselle Caroline a dit…

tu n'es pas la première à me dire que les enfants finissent en fait PLUS TARD, ça je ne le savais pas, et à vrai dire, je ne l’imaginais pas car, s'ils finissent à 17h20, où est l'allègement de la fatigue ???????????

Quant à faire participer les clubs sportifs, moi je veux bien, mais alors, il faut un car, (tout le monde n'habite pas en ville)et les transports coutent hyper chers! (bilan écologique nase de surcroit); personne ne pourra financer une sortie car/jour, et surtout, faire cet A/R dans le temps imparti...

je suis bien d’accord que tous ces gens peuvent recevoir des aides, mais le but du jeu n'est-il pas de faire des économies en ce moment, ou alors d'utiliser l'argent à des choses vraiment urgentes, comme créer de nouvelles places de crèches par exemple?

Ensuite tu dis que tes enfants commencent plus tard?
je ne savais pas non plus qu'on pouvait du coup décaler l'heure de début des cours... MAIS pour les parents qui bossent, on ne décale pas l'heure d'embauche... donc ça fait quoi, 1/2h de périscolaire en plus? c'est un non-sens total, c'est absurde... à moins de pouvoir commencer à bosser soi même plus tard, ce qui n'est pas le cas je pense de la majorité des gens...

Je suis totalement désorientée par tant d’approximation.

isa a dit…

coucou !
Quand tu dis "fuite vers le privé", ce n'est pas tout à fait vrai. je rejoins le com de dessus. Mes enfants sont dans le privé et vont à l'école un mercredi sur deux depuis plusieurs années déjà. je n'ai pas vu une quelconque fatigue (sinon le vendredi mais c'est normal!).fin des cours à 16h30.
de plus ils ont pleins d'activités au sein de l'école (danse, djembé, théatre, chorale, sport....).
et on adapte les activités en fonction (Killian a théatre le vendredi soir de 17h30 à 19h) mais comme tu dis il faut habiter en ville. c'est sur que dans les zones reculées (et j'ai connu) c'est plus difficile.
bises.

Les bonnes heures de Sophie a dit…

Faut venir à Marseille, avant que cela mette en place ici, nos enfants seront au collège !!

anne a dit…

avant de dire "non",peut-être faut-il laisser le temps que tout ça se mette en place...il y a des choses qui pour l'instant sont bancales,à repenser,mais dire "non"en bloc,après 2mois de mise en place,n'est-ce pas un peu prématuré...?

Myzotte a dit…

Hello Caroline,

Je voudrais répondre à tes questions.

Concernant l'allégement de la fatigue.
Avant ils finissaient à 16H45, maintenant c'est 16H15 les "cours" finis. Ensuite gouter pour ceux qui restent en TAP et de 16H30 à 17H15 > TAP. Le temps de sortir, on les récupère entre 17H15 et 17H25.
Avant à 16H45, ils n'avaient pas gouté. Là si. (un truc de moins sur le planning du soir).
Le Lundi et vendredi, les TAP des primaires c'est aides aux devoirs, donc quand mon CP rentre, il a fait ses devoirs avec un maitresse de l'école, nous avons qu'à contrôler en 5/10 minutes avec lui.
Donc pour 30 minutes d'écart par rapport à l'an passé, ce rythme n'a pas d'incidence sur la fatigue.
Et ceux des les parents terminent après 17h30, continent de toutes façon de faire de la garderie.
Mais moins vu qu'ils y arrivent à 17H15 au lieu de 16H15 avant.

- Pour les villages.
Certe j'habite une ville, mais autour de cette ville, mais autour de cette ville nous avons beaucoup de village, dont un de 300 habitants dont je peux te parler puisque mes neveux y sont scolarisés. Et bien 100% des enfants participent aux TAP et le maire a fait des aménagements pour que les enfants puissent tout avoir sur place. Il a plusieurs associations dans son village qui interviennent, et il a recruté des gens formés. Ca se passe très bien je peux te donner le lien en privée de son interview dans le journal régional.

- Pour leur de début plus tard avant c'est 8H30 début des cours et ouverture des classes à 8H15, maintenant c'est début des cours à 8H45 et ouverture des grilles à 8H30.
L'an passé, les professeurs se plaignaient des nombreux retard le matin. Beaucoup de parents arrivaient à 35…
Finalement ça change pas grand chose car ceux qui commence à 9H peuvent déposer leur enfant dès 8H30. Ce qui est mon cas - même si mon bureau est sur mon lieu de vie, j'aime avoir des horaires. J'y vais à pieds et à 8H45 je suis prête à bosser.

Après, sincèrement, je pense que cette réforme a été prise à l'envers, et que c'est pour cela que les parents ont autant de mal à l'accepter et n' y trouve des désavantages…
On devrait déjà changer les mentalités du monde du travail afin que les parents puissent mieux s'adapter à la vie de famille.

Et puis ensuite, je croise que dès lors qu'on a des enfants, on ne peut plus vivre sa vie d'avant et passer 11H/jour au travail.
C'est juste un moment dans sa vie comme ça.
A l'heure actuelle où on ne sait pas si on aura une retraite, jusqu'à quel âge on bossera… on sait très bien que notre vie professionnelle est fluctuante.

Mon grand quand on lui demande ce qu'il fera plus tard, il dit :
d'abord je serais policier, ensuite pilote d'avion et enfin j'ouvrirai un magasin…
Voilà, je crois qu'il a percuté.
On ne fait plus toute sa vie le même job si on veut évoluer et je parle pas d'évoluer financièrement, mais d'évoluer par rapport à ce qui convient à notre rythme de vie du moment.

Désolée pour la longueur, c'est un sujet qui me touche et que je réfléchit souvent.
Peut être que je changerai d'avis d'un an :^)

Et ça me fait grand plaisir que la "grande" Caroline me lise.
(J'ai demandé ta dernière BD à Papa Noel - et j'espère que tu viendras me la dédicacer au Pays des Chtis)

Myzotte a dit…

*Mais moins vu qu'ils y arrivent à 17H15 au lieu de 16H45 avant.

PS désolée pour les fautes… oooppsss

Anne a dit…

Je prends encore le temps de la réflexion. Le changement fait toujours peur et on parle presque uniquement dans les médias des écoles où ça se passe mal, des parents qui se plaignent, des problèmes...
Pour avoir un peu de recul : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/952810-oui-a-la-reforme-des-rythmes-scolaires-au-dela-de-5h-de-cours-l-eleve-n-apprend-plus.html
Amitiés,
Anne

Mademoiselle Caroline a dit…

Myzotte, c'est bcp plus clair, merci, ça semble se passer super bien chez toi c'est cool...

Je répète que j'étais pour, et que je me pose maintenant des questions, après le dernier conseil d'école auquel j'ai assisté et après les premiers retours de parents...

Tu éclaires certains aspects, c'est très bien, merci.

Je suis pour le changement en règle générale, le changement c'est la vie, c'est l'inconnu, le frisson et la routine qui s'éloigne, mais c'est vrai que j'ai du mal à comprendre comment on peut avoir aussi mal préparé un tel changement (plutôt ÉNORME et très cher) alors que niveau enfants, la France aurait tellement besoin qu'on dépense de l'argent en crèches ...

Je continue de me plonger dans le sujet ...

Lulu de Cran a dit…

Eh bien moi, je suis désolée, je suis contre. Pas contre un aménagement des rythmes, mais contre la façon dont cela est fait à présent.
Ma commune ne la mettra en place que l'année prochaine, mais cela m'inquiète déjà beaucoup. Pour la fatigue des enfants, d'abord : j'ai réussi à prendre un 4/5 et le mercredi matin, mes enfants dorment (et pourtant ils sont couchés à 8h tous les soirs...).
Si l'école commence plus tard : c'est bien gentil, mais moi je suis au boulot à 8h, mon mari les emmène pour 8h30 mais il ne pourra pas les emmener pour 9h, sinon il sera en retard au travail... et de toute façon, les enfants se lèveront aussi tôt.
Les 3/4h d'activité, c'est risible. Soit on se donne les moyens et on mets 2h, soit on ne fait rien. Parce qu'il ne faut pas oublier que malgré plus d'heures au final à l'école, il y aura moins d'heures de classe. Je ne vois pas en quoi ça va aider à relever le niveau scolaire...
Dans mon école, ce sera probablement allongement de la pause méridienne. Super ! Je me rappelle, petite, je trouvais déjà cette pause interminable, alors là...

Déjà, je préférerai amplement le samedi, comme avant. Pour garder le break du mercredi (et le repos, et les éventuelles activités). Et pourtant j'aime partir en we le vendredi soir, mais entre mon plaisir et la fatigue de mes enfants, le choix est vite fait...

Cette réforme va couter cher pour pas grand chose au final, des impots locaux qui exploseront encore davantage ou des activités qui seront soit nulles, soit payantes. De très grandes disparités selon les villes. On se réfère sans cesse au modèle allemand, mais justement, les allemands, ils en reviennent.

Valérie a dit…

Petit témoignage : quand elle était en primaire dans les années 80, ma soeur aînée allait à l'école le samedi matin.
Donc 4,5 jours par semaine : ça convenait à tout le monde.

Quelques années plus tard, je suis entrée à mon tour en primaire, au moment de la réforme de la semaine à 4 jours. Levée de boucliers des parents! Frondes des instits! "Faire le programme sur 4 jours, c'est trop concentré! Les rythmes sont beaucoup trop lourds pour les enfants! Ils vont être épuisés! Cette réforme est faite pour arranger les parents qui veulent rester tranquilles le samedi matin etc..."

Et aujourd'hui, nouvelle polémique... à l'envers. Ne peut-on pas laisser une chance à cette réforme avant de s'emballer?

A part ça, je découvre votre blog Mademoiselle Caroline, après avoir acheté Chute Libre. Un grand bravo (et merci) à vous.

Valérie

Mademoiselle Caroline a dit…

=> LULU de CRAN: je ne peux pas mieux dire.
=> VALéRIE: l'école le samedi n'est pas pareille que le mercredi... l'école le samedi permettait une "pause" le mercredi, une bulle dans la semaine...

Valérie a dit…

=> VALéRIE: l'école le samedi n'est pas pareille que le mercredi... l'école le samedi permettait une "pause" le mercredi, une bulle dans la semaine...

Je comprends bien. Je préférerai aussi le samedi matin, pour laisser vraiment souffler les enfants dans la semaine.

Mais la polémique aurait été la même à mon avis, qu'on choisisse une demi-journée le mercredi ou le samedi.

Les mêmes problèmes auraient été soulevés (quoi faire pendant des ateliers de 45 mn? et qui va encadrer? et comment on s'organise dans les petites villes?...) Je m'interroge, surtout sur les motivations réelles des "meneurs"...

Mademoiselle Caroline a dit…

tu veux dire que ce serait un mouvement politique?

Une pointe d'envie a dit…

Comme Mademoiselle Caroline, je suis contre cette réforme.
Je suis contente de voir que dans certaine commune, cela se passe de façon intelligente.
MAIS , au delà du débat du mercredi matin, samedi matin ou pas, ce que je n'accepte pas c'est Le TAP :
- pas obligatoire : pourquoi ?
- gérés par les mairie : quelles compétences ont-elles pour gérer des activités péri-scolaires qui sont censés avoir un but "culturel" ???
- payantes ! directement et indirectement par l'augmentation des impôts : c'est obligatoire : la masse salariale c'est ce qui coûte le plus cher ... et où prends-on l'argent quand les caisses sont vides ?
Où est l'égalité des chances pour nos enfants ?
Je suis désolée mais l'état se défausse et ce sont aux communes de se "démerder" !!
Non, pour moi ce n'est pas comme ça que l'on fait avancer les choses.
Je ne suis pas une grèviste dans l'âme, même plutôt à me plaindre quand certains sortent leur banderolle dés qu'ils entendent le mots réforme !! Mais là, ce sont MES enfants et je dit STOP !!!
On veut passer cette réforme en force contre l'avis de beaucoup de personnes, il n'y a pas eu de concertations avant !
Juste pour donner l'exemple de mon cas : commune de 2200 habitants, qui a des moyens car assez industrialisé, on aune superbe école moderne, lumineuse, spacieuse, le top ! super salle de sport ...
Mais pour gérer les TAP : personnes : pas d'enseignants, les quelques asso sportives de la ville ne veulent pas, normal, ce sont déjà 80% de bénévoles qui ont un boulot et ils refusent déjà des enfants actuellement ! le centre de loisirs : certes il y a des animateurs, ils savent gérer des enfants, mais leur apporter quelques choses de "culturelles" ?? pas si sûr ! et dans quel local ? le centre de loisirs ne peut recevoir que 50 enfants par soir pour 350 enfants scolarisés ?? La jolie salle de sport est quand même à 10-15 min à pieds ! alors sur 45min ?!
Dans moi cas je n'aurai pas le choix de les mettre aux TAP, car ils doivent aller à la garderie après, nous ne pouvons pas les récupérer avant 18h30 le soir !
Donc, si la réforme passe mes chers bambins feront 3 heures de garderie 4 jours par semaines et pas possibilités de faires une activité à côté : sieste le mercredi après-midi et dodo le samedi matin ! j'ai de très gros dormeur, ils sont couché à 2Oh tous les soirs et sont quand même fatigués !
Je suis aussi de l'avis de mademoiselle Caroline, je préfère que l'on donne des aides pour plus de sorti encadrés par les enseignants : les bus coûtent terriblement chers et même si le cinéma n'est qu'à 15kms !
Voilà ... j'aurai encore tout plein de chose à dire mais l'heure tourne et il faut que je bosse ;)

Une pointe d'envie a dit…

C'est Apolitique,
venez voir sur facebook : https://www.facebook.com/CONTRE.LA.REFORME.SCOLAIRE
beaucoup de témoignages
et ceci :
Nous allons être très clairs : TOUTES nos antennes départementales sont APOLITIQUES. Nous sommes de simples parents. La présence de politiques est indésirable sur ces groupes. Si vous les voyez, bannissez les ! Aux parents qui veulent lutter de façon politisée, pas de soucis, mais vous devez le faire en dehors de notre collectif, sans utiliser nos documents. UMP/PS/FN/autres : On n'en veut pas ! Messieurs les politiques, à chaque fois que je verrai une de vos intervention ICI ou dans les antennes départementales : je supprimerai ! DEHORS LES POLITIQUES ! ici c'est la voix des citoyens ! La République RES PUBLICA, "chose publique") a besoin de la politique. C'est la vie de la cité. Mais 30 ans que vous etes déconnectés de vos administrés, preuve en est des réponses de sénatrices PS, interpelées par des parents, qui nous traitent en susbstance de crétins ! Voilà, si ce n'était pas encore clair, maintenant ça l'est ! Vous ne nous récupèrerez pas !

mamacluhuit a dit…

et moi je ne comprends pas que l'on y passe autant de temps et d'énergie, sur cette réforme des rythmes scolaires... encore un "faux"problème que l'on nous agite sous le nez. J'ai des enfants de 16 à 5 ans, il y a eu de multiples changements depuis (école mercredi matin, école samedi matin, semaine de 4 jours, de 4 jours et demi...), bref, on essaie des trucs, on ne sait pas si c'est bien, on bidouille autre chose. BASTA. Pourquoi aujourd'hui c'est si difficile à mettre en place alors que cela a été fait il y a plusieurs années? ressortez-vos dossiers !et puis ne touchez plus à rien, BASTA. Apprenez à lire, à écrire , à compter à nos enfants,et à vivre en société, pour le reste,chacun fait comme il peut, mais je rejoints un comm plus haut, à chacun de prendre conscience que c'est aux parents d'élever leurs enfants et de choisir (c'est parfois impossible, mais pas toujours)de prendre du temps pour eux, à une période de la vie. De ne pas leur imposer des journées trop longues en collectivité etc... ça n'est pas le rythme scolaire proposé qui les fatigue, mais plutôt le rythme extrascolaire, quand ils ont péri-scolaire le matin et étude/garderie le soir, tous les jours, mercredi compris..

Les bonnes heures de Sophie a dit…

Moi je dis faut les mater un peu ces gosses, les épuiser comme ça le soir tu vois on est plus tranquille. Suggestion d'ouverture d'un nouveau débat : la loi sur la fessée pour ou contre ?

Estelle a dit…

Alors je rejoins moi aussi Melle Caroline sur ce sujet

Comme toi, je vis dans un petit village à la montagne, une petite école (6 classes sur maternelle/primaire), et pas d'activité à proximité possible ( 4 cars par jours qui passent c'est peu) , sauf si les parents emmènent leur progéniture (on nous parle en ce moment de téléphérique mais certains y sont tellement opposés -des fois qu'on leur exproprie leur Massif - que je ne sais pas s'il verra le jour) et une marie qui ne se sent pas concernée car trop peu de moyens disent-ils...

Au sujet des horaires : si l'école commence plus tard, ce sera autant d'heures de périscolaire en plus le matin
Si l'école commence plus tôt, les enfants finiront plus tôt. Une majorité d'entre eux resteront en péri, une minorité rentrera chez elle et les autres iront chez la nounou.
Pourtant, d'après les chronobiologistes, il faut travailler davantage le matin.
-> au final, pour la grande majorité d'entre eux, les enfants auront bien plus d'heures de présence à l'école.

Sur le mercredi ou le samedi.... Franchement, pour mon enfant, je préfèrerai le samedi, histoire d'avoir une pause dans la semaine. Sauf que lors du sondage que nous a fait passer l'école* le samedi n'était pas proposé.
Dans d'autres municipalité, le CG ne met pas non plus de car à disposition le samedi, les communes n'ont d'autres choix que le mercredi.

Pour les activités, je serai d'accord de payer pour que mes enfants (l'année prochaine, les jumeaux seront à l'école, je serai donc triplement concernée) puissent continuer leur activité mais...
Actuellement, il y a natation le mardi soir (parce que chez nous, les enfants ne vont pas à la piscine avec l'école, le transport coûte trop cher) et ski-club le mercredi matin...
Donc si le ski ne peut pas être fait lors du temps scolaire (ce qui me paraîtrait logique), je ne vois pas bien quand le mettre (le samedi, ils vont être carpette les gosses et le dimanche, pas de ski club chez nous + bcp plus de monde sur les pistes que le mercredi = plus dangereux).
Et puis pour la natation, tant pis !

Bref, bcp d'interrogations sur l'utilité de cette réforme mise en place ainsi (= dans l'urgence) sans donner de moyens aux communes. J'aurai été vraiment pour une réforme réfléchie avec le ministère, les instits, les communes.

* le sondage a été fait par les instits et la commune mais les parents d'élèves ont curieusement été évincés de cette réunion