lundi 21 février 2011

Risque d'avalanche

Moi j'voudrais bien mais j'peux pas .
BOSSER . Faire des dessins pour ce blog, tout ça ...

Par exemple, mardi dernier, 18h, je vois débarquer 5 pompiers et un adjoint au maire, qui me disent (sans rire) :
"caroline, par arrêté mincipal, on évacue, il y a  risque imminent d'avalanche"...
J'émets alors un léger doute, vu qu'il n'a pas neigé depuis deux mois, mais bon, je suis une gentille citoyenne, j'obtempère.
Nous voici donc, enfants, mari, nounou et moi, avec notre petit baluchon, évacués vers la salle du presbytère villageois (gai) pour y passer la nuit.
Heureusement c'était un exercice, donc on a pu rejoindre notre chalet à 21h, après un super diner avec toutes les cellules qui étaient de la partie (la cellule logistique, la cellule communication, la cellule anti-terroriste, la cellule armes bactériologiques), les pompiers, les gendarmes, tout le personnel de la mairie ....











































































Ah on a bien rigolé.

5 commentaires:

Les bonnes heures de Sophie a dit…

Il en manque un sur la photo !!!

Miss Thelma a dit…

ils l'avaient oublié chez eux p'tete! :o))

Mademoiselle Caroline a dit…

on n'avait le droit de ne prendre que deux enfants.
le choix fut rude.

virginie a dit…

ah tu m'étonnes que tu as bien rigolé !!! Moi rien qu'en te lisant, je rigole, alors j'imagine la situation, en vrai, avec un enfant tout seul resté à la maison. Raaah la bonne blague !

Manon a dit…

Hé ben dis donc, quelle aventure ! En fait c'est l'enfant qui voulait rester tout seul à la maison qui a tout manigancé, il a passé une super soirée à danser sur la table en mangeant n'importe quoi.
Je m'égare... J'adore vraiment ton blog que j'ai découvert depuis peu, donc hop, je te mets dans les liens du mien :)

Continue ce que tu fais, j'ai hâte de voir le tome 2...