lundi 19 juillet 2010

Petit résumé des épisodes précédents

Oui alors je sais, ces temps ci j'ai peu dessiné sur le blog, j'ai bien tenté de le faire vivre avec des photos et autres bêtises, mais pas de vrais post en dessins...
Faut dire que j'ai pas eu beaucoup de temps pour moi :

tout d'abord, ce sont les vacances scolaires, période redoutée de tous les free lance dignes de ce nom, qui, de part leur statut, se font arnaquer par leur conjoint, à qui l'idée de prendre quelques jours pour garder les enfants ne vient même pas à l'esprit :





Ajouter une vidéo


















Malgré ça j'ai réussi à finir LE livre, qui théoriquement et si tout se passe bien, sera en librairie en septembre. Grosse joie.






















Ensuite, j'ai vécu un drame personnel de grande intensité :
























J'ai aussi assisté à un miracle ostéopathique:























(et l'enfant deux heures après, n'avait plus un demi degré de fièvre et n'en a plus jamais eu depuis)...

J'ai enchainé les nuits de charrette, rapport au fait que la journée je garde mes enfants en vacances :























Comme j'avais que ça à faire, je me suis portée bénévole pour Aravis et Cie, où on a servi avec les copains un petit dîner concocté par Marc Veyrat... et puis comme il en restait, ben on a gouté :



















J'ai aussi décidé de refaire le sol du devant de la maison, là d'un coup comme ça, comme une envie de pisser, on a remplacé les moches dalles de blaireau par des vieilles pierres trouvées dans le ravin d'à coté (pas fatiguant du tout) :
























Quand on habite dans des endroits reculés comme le mien, il existe un truc de malade: les ventes à domicile. J'ai déjà testé les ventes de lingerie où tout le monde finit en string dans le salon, les ventes de bougies parfumées où tout le monde finit asphyxié, les ventes de maquillage où tout le monde finit maquillé en pute de luxe dans la cuisine, mais ce coup ci, c'était vente de produits ménagers (ceci dit, des produits fantastiques)(je vous raconterai comment je fais les vitres en 10 secondes si vous voulez c'est dingue)
C'est donc lors de cette vente que j'ai entendu cette phrase mémorable :
























Et puis surtout cette aprem, je me suis pris sans rien voir venir une petite cuite de derrière les fagots à la pina colada, avec les copines alcooliques, ce qui explique sans doute la haute qualité de ce post, et surtout le fait que là maintenant, ben je vais me coucher !
(ce message est programmé: en vrai, on est dimanche soir 23h30)

6 commentaires:

Cali a dit…

ah oué quand même !
ça fait plaisir de retrouver plein de beaux dessins ici (:

Des poules et des pois a dit…

bien sympathique tout ça !
ça fait réfléchir sur le fait de devenir free lance pour fabriquer une petite famille ^^^!
Vivement qu'on voit ton livre !

Emma T a dit…

Té, ça resssemble à mes vacances à moi .... La verdure en moins. Le pire, c'est en plus quand tu essaies de partir 5 jours, comme moi ce we : tu le paies avant, et, oh pchutain, tu le paies trèèès cher après !!

Lady a dit…

Je ne suis pas du matin. Je ne l'ai jamais été. Je ne le serai jamais. Mais te lire quand j'ai la tête dans le seau (parce que moi aussi "free lance" je cumule vacances scolaires et boulot) est un vrai bonheur.
Une fois de plus, il a fallu que je mette mes mains devant ma bouche pour ne pas réveiller le reste de la famille qui dort encore !!!!!

Lady a dit…

Et puis ça m'interresse le coup des vitres !
Et puis c'est génial d'avoir refait la terrasse !
Et puis j'ai hâte de livre ton livre !!!!!

Clarys a dit…

bravo pour cette vie trépidente, et hâte de découvrir ton livre !!!