mercredi 15 juillet 2009

Frédéric Mitterrand a pris la défense d'Orelsan en déclarant qu'il ne voyait « rien de choquant ni de répréhensible » dans ses chansons





























Et comme il ne faut pas mourir idiot, voici les paroles de la fameuse chanson :

"Ce soir j'suis rentré du taff plus tôt que d'habitude
Je suis passé chez toi pour te faire une surprise
Quand j'suis arrivé t'étais dans ton hall avec l'autre type qui est en cours avec toi
Et je vous ai vu...Je vous ai vu vous jeter sur l'autre, il passait les mains sous ton pull pendant que tu l'embrassais
Putain j'avais envie de vous tuer j'étais choqué j'croyais que tu étais différente des autres pétasses
J'te déteste j'te hais
J'déteste les petites putes genre Paris Hilton les meufs qui sucent des queues de la taille de celle de ''Lexington''
T'es juste bonne à te faire péter le rectum
même si tu disais des trucs intelligents t'aurais l'air conne
J'te déteste j'veux que tu crèves lentement
j'veux que tu tombes enceinte et que tu perdes l'enfant
Les histoires d'amour ça commence bien ça fini mal
Avant je t'aimais maintenant j'rêve de voir imprimer de mes empreintes digitales
Tu es juste une putain d'avaleuse de sabre, une sale catin
Un sale tapin tout ces mots doux c'était que du baratin
On s'tenait par la main on s'enlaçait on s'embrassait
On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée
On verra comment tu suces quand j'te déboiterai la mâchoire
T'es juste une truie tu mérites ta place à l'abattoir
T'es juste un démon déguisé en femme j'veux te voir briser en larme
J'veux te voir rendre l'âme j'veux te voir retourner brûler dans les flammes
Poupée je t'aimais mais tu m'as trompé
Tu m'as trompé tu l'as pompé, tu es juste une sale pute
Une sale pute une sale pute une sale pute une sale pute
J'déteste les sales traînées comme Marjolaine
Les petites chiennes les chichiteuses les filles à problèmes
J'rêve de la pénétrer pour lui déchirer l'abdomen
Je t'emmènerai à l'hôtel je te ferai tourner dans ma villa romaine
Tu suces pour du liquide tu te casses à marrée basse
Pétasse tu mériterais seulement d'attraper le DAS
Le seul liquide que je t'ai donné c'est mon sperme
Si j'te casse un bras, considère qu'on s'est quitté en bons termes
J't'aime j'ai la haine j'te souhaite tout les malheurs du monde
J'veux que tu sentes la chaleur d'une bombe j'veux plus jamais que tu me trompes
J'étais trop fidèle (sale pute)
J'ai les nerfs en pelote (sale pute)
J'vais te mettre en cloque (sale pute)
Et t'avorter à l'Opinel
"Oh mais c est de ta faute t'étais jamais là pour moi"
Oh je m'en bas les couilles c'était de la faute à qui
J'te collerai contre un radiateur en te chantant 'Tostaky'
J'veux que tu pleures tous les soirs quand tu tu t' endors
Parce que t'es du même acabit que la pute qu'à ouvert la boite de pandore
J ai la haine j'rêve de te voir souffrir"



Bref.
En France, on a un mec aussi con qu'Eminem quoi.
La question est donc:
Peut-on insulter les mecs aussi facilement qu'on insulte les femmes?




6 commentaires:

sophie a dit…

et si on insultait personne?

Mademoiselle Caroline a dit…

et si y'avait la paix dans le monde?

charlotte gastaut a dit…

Amis moutons, amis bien-pensant, amis outrés, ce blog n'est pas pour vous. Fuyez !
Cette fille n'a pas sa langue dans sa poche.

Et parfois ça peut faire peur.

Mais c'est ça qui est bon.

peter a dit…

tiens !charlotte ,vous içi ?

charlotte gastaut a dit…

Peter Knapp, Peter Ustinov, Peter Petrelli, Peter Pan ?

lyrus a dit…

Sophie a dit un truc pas con, mais plus concrètement la chanson de Yelle "je veux te voir" même si elle est beaucoup moins choquante, est plus efficace (un mâle qui aurait un minimum de dignité se pendrait).
Orelsan se "contente" d'une débauche de menace et se limite a des "phrases" construite autour du mot pute. Sur ces deux cas, je pense que les filles remportent le point.
Cependant vomissons tous joyeusement à la face de ce cafard qui tâtera du mauvais côté de l'opinel.