lundi 2 février 2009

Vie et mort de la jeune fille blonde

Il est 23h42, j'ai fini de travailler et là, ô bonheur, j'ai dans les mains le nouveau livre de Philippe Jaenada, et je vais de ce pas me lover sous mon édredon en vraies plumes, tout rouge lupanar, et lire, lire, lire...
Au moins 2 minutes... et mettre encore 4 mois à finir un roman.
Je sais.
C'est l'intention qui compte.























Philippe Jaenada, "Plage de Manaccora, 16h30" éditions Grasset.
Normalement c'est super bien comme tout ce qu'il écrit.

Aucun commentaire: